LES CONCOURS

Concours de saut d’obstacle

Un circuit avec obstacles, où les meilleurs couples se réunissent durant quatre jours, ils s’affrontent sur le parcours dans le but est de ne faire aucune erreur. La difficulté de cette épreuve et de ne pas faire tomber les barres en équilibre précaire sur des obstacles, respecter l’ordre du parcours et donc réaliser un passage sans fautes ni refus de sa monture pour être dans le classement ! Fait exceptionnel et rare, les compétiteurs auront alors l’honneur de fouler la piste des arènes ouvertes au grand public pour encourager et apprécier cette discipline !

Concours CSO

L’histoire du CSO

L’histoire des compétitions de saut d’obstacles en France remonte à la fin du XIXe siècle, lorsque le sport a commencé à gagner en popularité dans le pays. Les premières compétitions officielles de saut d’obstacles en France ont eu lieu au début des années 1900, et la Fédération française d’équitation a été fondée en 1907 pour promouvoir et réglementer le sport.

L’un des événements de saut d’obstacles les plus anciens et les plus célèbres de France est le concours de saut d’obstacles qui a eu lieu pour la première fois en 1902.

Au fil des ans, les cavaliers et chevaux français ont accompli de grandes réalisations au niveau international, remportant des médailles et des titres dans des compétitions majeures telles que les Jeux Olympiques, les Jeux équestres mondiaux, les Championnats d’Europe et la finale de la Coupe du monde de saut d’obstacles.

En résumé, l’histoire du saut d’obstacles en France est longue et riche, les premiers concours officiels remontant au début des années 1900. Aujourd’hui, la France accueille certaines des épreuves de saut d’obstacles les plus prestigieuses au monde. 

Concours de dressage

Les cavaliers enchaînent des mouvements exigeant la plus grande maîtrise technique, aux trois allures et tentent de s’approcher au plus près du mouvement parfait pour obtenir un maximum de points de la part des juges. Vous pourrez donc apprécier les plus beaux passages, piaffer, pirouettes, changements de pied au temps. De la technique, oui, mais pas seulement ! La maîtrise parfaite des figures doit être empreinte d’émotions et l’expression doit être portée par la musique accompagnant le couple en piste. L’harmonie et la sensibilité artistique comptent autant que la précision des mouvements.

L’histoire du dressage

L’histoire des compétitions de dressage de chevaux en France remonte à la fin du XIXe siècle, lorsque le sport a commencé à gagner en popularité dans le pays. Les premières compétitions officielles de dressage ont eu lieu au début des années 1900.

Au début du XXe siècle, les cavaliers et chevaux français étaient considérés parmi les meilleurs au monde et la France accueillait certaines des compétitions de dressage les plus prestigieuses de l’époque.

Dans les années 1930, l’équipe de France remporte sa première médaille olympique en dressage aux jeux de Los Angeles. Depuis, les cavaliers français n’ont cessé de concourir au plus haut niveau et ont remporté de nombreuses médailles dans les compétitions internationales, dont les Jeux Olympiques, les Jeux Equestres Mondiaux et les Championnats d’Europe.

Dans les années 1960, les cavaliers de dressage français ont commencé à adopter une nouvelle méthode d’entraînement, connue sous le nom d ‘«École française», qui mettait l’accent sur l’importance de l’entraînement classique et le développement des capacités naturelles du cheval.

Aujourd’hui, le dressage reste un sport populaire et bien établi en France, et le pays continue d’accueillir certaines des compétitions de dressage les plus prestigieuses au monde.

Concours dressage